Projects

Chemin des affinités

Arts en résidence - Réseau national et le fonds de dotation La Petite Escalère entament en 2023 une première collaboration et mettent en place le projet "Chemin des Affinités", programme collaboratif de résidence itinérante

Le programme Chemin des affinités* créée des synergies nouvelles entre différentes structures de résidence, réunies par et pour un projet artistique et s'adaptant à ses besoins. Il offre un accompagnement renforcé, basé sur la mise en commun, le partage et l'échange ; un réseau d'affinités permettant à l'artiste de cheminer confortablement dans ses recherches ; un programme reflétant les valeurs du réseau et ses recommandations en termes de pratiques professionnelles et donnant à ses membres l’opportunité de mettre ces préconisations en application.

Cette résidence itinérante étendue sur une année consiste à mettre les capacités partenariales des membres du réseau Arts en résidence au service du projet d'un·e artiste, dans la variété des cadres de travail qu'ils proposent.

Ainsi, chaque année, différents lieux du réseau s'engagent à soutenir un·e artiste-auteur·rice en offrant au projet des compétences et des contextes de travail complémentaires, révélant la singularité des ressources, des environnements et des natures d’accompagnement de chaque lieu de résidence.

Projet fédérateur pour les membres, cette résidence artistique nomade permet d'accueillir plusieurs phases d’un projet artistique (recherche, rencontres, documentation, expérimentation, production… ) en définissant les espaces et les cadres les plus propices pour chacune de ces étapes. Il s'agit d'offrir à l'artiste la possibilité précieuse de séquencer son travail, et de le mettre en perspective sur un temps long.

* Dans le Manifeste Cyborg, Donna Haraway définit les affinités comme "un lien non de sang mais de choix", guidé par des stratégies partagées plutôt que par des marqueurs identitaires fixes et qui n'existe qu'avec une participation consciente, engagée et volontaire de ses membres.

Projet 2024 autour de Raphaëlle Von Knebel (mai - décembre 2024)

Pour la deuxième édition du programme en 2024, La Cité des Arts de La Réunion (St Denis de La Réunion), APM-Résidences d'artistes (St-Jacut-de-la-Mer) et Finis terrae (St-Pierre et Miquelon), proposent une résidence itinérante de recherche sous la forme de trois séjours d'un mois du printemps à l'automne 2024 à une artiste développant une recherche liée aux territoires maritimes, insulaires et presqu'insulaires.
Suite à un appel à candidatures, le projet Empreintes insulaires de Raphaëlle von Knebbel a été retenu. Dans le cadre de la résidence, l’artiste souhaite explorer une variété de climats et de ressources et chercher les liens entre les conditions météorologiques, la nature particulière de chaque territoire insulaire et la relation de l'humain avec son environnement. Elle reviendra à des méthodes anciennes d’observation des signes météorologiques et mettra en lumière la résilience de chaque territoire insulaire face aux défis climatiques et la façon dont elle s’intègre dans la mémoire collective des habitant·es.

Présentation complète du projet

Auteur associé

Suite à un appel à auteur·rice, Arts en résidence est ravi d’annoncer que nous associons Anatole Danto au programme Chemin des affinités 2024, établi autour de l’artiste Raphaëlle von Knebbel et de son projet Empreintes insulaires.
D’abord formé à la météorologie et la climatologie grâce à un parcours en géographie, ancien arpenteur au cadastre ou hydromètre pour Vigicrues, Anatole Danto a par la suite pu, par l’anthropologie, mobiliser l’ethno-climatologie sur les territoires de ses études. Familier des terrains insulaires et presqu’insulaires, il travaille depuis de nombreuses années sur les îles, les archipels, les isthmes, les presqu’îles, les outremers, et leurs socio-écosystèmes. Il y a éprouvé l’approche duale envisagée par l’artiste Raphaëlle Von Knebel, qui cherche à coupler événements climatiques et événements de vie pour rendre compte de "cette météorologie des âmes côtières".
Scientifique engagé depuis plusieurs années dans une réflexion sur ce que l’on appelle maintenant « les écritures alternatives en sciences sociales », ce sont ces autres formats de « rendre compte » : ethnographiques, journalistiques, sensibles, que cette collaboration lui permettra d’explorer.
Déjà fort de quelques expériences de collaborations l’ayant mené à des résidences ethnographiques et artistiques, il est invité par Arts en résidence à suivre l’artiste Raphaëlle Von Knebel, physiquement ou à distance, dans l’itinérance de son Chemin des affinités, et de ses explorations à St-Jacut-de-la-Mer, St-Pierre et Miquelon et à La Réunion de mai à novembre 2024.

Portrait vidéo de Raphaëlle von Knebel

Découvrez le portrait vidéo de l'artiste Raphaëlle von Knebel réalisé lors de sa résidence aux APM-Résidences d'artistes en mai 2024, dans le cadre du Chemin des affinités, programme collaboratif de résidence itinérante mis en place par Arts en résidence - Réseau national et le fonds de dotation La Petite Escalère. 

Projet 2023 autour de Clara Denidet (mai 2023-avril 2024)

Pour la première édition du programme en 2023, Le Bel Ordinaire (Pau), Maison Salvan (Labège) et voyons voir art contemporain et territoire (Provence-Alpes-Côtes d'Azur) s'associent pour soutenir, accueillir et accompagner le projet Tresser les savoir-faire de l'artiste Clara Denidet.

Le projet de recherche porte sur les pratiques de mobilités et d’itinérances, la transmission et la circulation des savoirs, en plaçant au coeur de ses terrains les pratiques de vannerie.
L’objectif est de s’engager sur une recherche au long cours, à la fois orientée vers l’apprentissage technique, la recherche théorique et l'expérimentation plastique. Tel un laboratoire mobile ouvert aux rencontres, le projet sera également l'occasion de mener des entretiens et des temps d’écriture.
Comment apprend-on ? Comment transmettre ? Comment se fabrique la circulation des savoirs ? Quels liens entre itinérance et apprentissage ? Quels sont les gestes de la transmission et comment se transforment-ils ? Quelle est la place de la parole dans le faire ?
Avec ce projet, il s'agira pour Clara Denidet à la fois d'apprendre et d'échanger avec des vannier·es, rencontrer des chercheur·ses, des osiericulteur·ses, développer un vocabulaire de formes, une recherche sculpturale, croiser les contextes, collecter des récits, documenter la recherche...

Présentation complète du projet

Autrice associée

Suite à un appel à auteur·rice, Arts en résidence est ravi d'associer Clémence Canet au programme Chemin des affinités 2023, établi autour de l’artiste Clara Denidet et de son projet Tresser les savoir-faire.
Actuellement doctorante en arts plastiques et linguistique à l'Université Paris 8, Clémence Canet réalise une thèse sur la façon dont des pratiques artistiques conduisent à penser la façon dont se transmet la connaissance. Sa réflexion sur le partage et la circulation des savoirs se prolonge par la conception de nombreuses activités de transmission qui prennent des formes à la fois académiques et artistiques.
Intéressée par des situations didactiques convoquant la parole et le corps, sa recherche se concentre principalement sur des artistes qui réalisent des visites-performances.
La portée heuristique de l'itinérance au fondement du « Chemin des affinités » et le croisement de savoir-faire artisanaux avec la création artistique contemporaine font également écho à ses réflexions sur le vernaculaire et la porosité des formes contemporaines et traditionnelles.

Texte de Clémence Canet

Conçu par Arts en résidence et le fonds de dotation La Petite Escalère, ce programme recevra le soutien du fonds pendant trois ans (2023 à 2026), permettant à trois éditions de voir le jour.

Fonds de dotation La Petite Escalère

Le fonds de dotation La Petite Escalère a pour mission de promouvoir et d'encourager l’expérimentation et la création artistiques contemporaines sous toutes leurs formes. La Petite Escalère soutient et accompagne les créateurs et les organismes culturels dans le cadre de résidences d’artistes, de publications et d’éditions, d’expositions, d’installations et de productions…
Le fonds de dotation a soutenu le jardin de sculptures La Petite Escalère (2011 – 2020) et créé et porté la plateforme éditoriale Sculpture Nature (2014 – 2019).
Plus récemment, le fonds a soutenu la publication de plusieurs ouvrages (Annette Messager, Comme Si, Dilecta 2022 ; Christine Crozat, In Fine 2021) ou le projet "Au creux de la pierre", une installation sonore de Sonia Wieder-Atherton à l'abbaye de Montmajour avec le CMN en 2021.
La Petite Escalère est partenaire de la Villa Marguerite Duras, un programme de résidences d'écriture initié par l'Institut français de Phnom Penh, Cambodge.
dotation-lapetiteescalere.org