Membres

centre d’art contemporain de Malakoff, la supérette

En 2019, le centre d’art ouvre une résidence hors les murs : la supérette, grâce à une mise à disposition d’une ancienne épicerie de 200 m2 par Paris Habitat. Chaque saison, il accueille en résidence un collectif d’auteur·e·s (artistes, commissaires, théoriciens, performeurs, etc.) désireux de mettre en œuvre un projet dans un espace de travail en porosité immédiate avec son environnement.

Le centre d’art contemporain de Malakoff déploie ses actions entre deux lieux : la maison des arts, lieu de diffusion, et la supérette, lieu d’expérimentation et de résidence pour collectifs d’auteur·e·s. Les projets de résidence s'articulent autour de quatre axes qui définissent l'identité du centre d’art : un lieu de rencontre, d'expérimentation, de réflexion et de ressources. La supérette est destinée à être un espace de travail collaboratif, un laboratoire dédié aux expérimentations collectives. La dimension collective est ici pensée dans son sens élargi et englobe une variété de formes possibles : regroupement d’auteur·e·s qui développent une pratique artistique en commun, association au sein d’une structure indépendante pour la mutualisation des activités ou des moyens, collaboration ponctuelle et/ou temporaire sur des projets spécifiques. La résidence vise également à questionner une pensée du collectif au niveau du projet avec le territoire sur lequel la supérette est installée et au-delà, par le biais d’une activité artistique impliquant ses usager·e·s. Les notions de participation, d’interaction, de collaboration ou de co-création sont donc convoquées dans le projet de résidence selon des formats libres à penser et à expérimenter, intégrant une réflexion éco-responsable de l’art et sa pratique.

superette_arthotheque_collectif_w_malakoff_2020maison_des_arts_centre_dart_contemporain_de_malakoff.jpgsuperette_arthothèque collectif W_malakoff_2020 © maison des arts centre d'art contemporain de malakoff

moyens disponibles 

— mise à disposition d’un espace de 200 m2 , comprenant une cuisine.
— un atelier (outils, matériels, etc.)
— aide technique, logistique
— support en communication (compte instagram dédié, impressions, newsletter, etc.)
— honoraires d’un montant total de 15 000 €. En fonction des projets, jusqu’à 4 000€ TTC employés pour de la production.
Des honoraires complémentaires sont prévus dans le cadre de la mise en place d’ateliers additionnel avec du public, mis en place avec des partenaires institutionnels ou la ville.

Durée  

De 4 à 5 mois

Modalités de sélection

Les dossiers sont présélectionnés sur dossier par le centre d’art.
La sélection finale est réalisée par un jury composé de représentant·e·s des partenaires institutionnels de la résidence (DRAC, ville), d’un membre du collectif de l’année précédente, des représentant·e·s du centre d’art, ainsi que des invités, professionnel·le·s de l’art contemporain (directeur·rice·s d’institution, auteur·e·s, journalistes, etc)
Sont nécessaires :
-Un dossier artistique et une présentation du parcours de chaque membre du collectif ;
-Une note d’intention provisoire.
Le collectif doit être déclaré auprès des autorités administratives et fiscales du pays de résidence.

Actions vers les publics

La supérette est ouvertes au public tous les mercredi et samedi après-midis.
 Selon le projet de résidence, le collectif est accompagné par l’équipe du centre d’art afin de mettre en place des actions tout le long de leur projet : séminaires, ateliers de co-recherches, performances, rencontres professionnelles, workshops, ateliers à destination des publics du territoires, etc.

Obligations des résidents 

Le collectif s’engage à :
réaliser le projet partant de l’intention présentée à l’occasion du jury, sur lequel ils·elles ont été sélectionné.es ou sollicité.es.
Participation à la conception de documents de communication et d’information.
Travailler en collaboration avec le centre d’art, afin d’articuler la vie de la résidence avec la programmation de celui-ci.
Afin de faire vivre le lieu et favoriser le contact avec les habitants, une présence de deux jours par semaine est demandée au collectif.
Prendre en compte les contraintes des sites, les usages, la sécurité du domaine public, des réglementations, les modalités et délais de réalisation ainsi que les contraintes d’entretien.

Contact

centre d’art contemporain de Malakoff
la supérette
28 boulevard de Stalingrad
 92240 Malakoff
T : 01 47 35 96 94
maisondesarts@ville-malakoff.fr
maisondesarts.malakoff.fr