Objectifs :
La Petite Escalère est un jardin de sculptures situé dans le sud-ouest de la France et consacré à la création, la recherche et l'échange autour de l'art et du paysage.
Depuis le printemps 2012, à raison de deux résidences par an accueillant chacune un seul(e) résident(e), La Petite Escalère ouvre ses portes à des artistes et penseurs de diverses disciplines, leur offrant un cadre privilégié pour se consacrer à la réalisation d’un travail en cours ou à la mise en œuvre d’un nouveau projet.
Les résidences de La Petite Escalère ont pour vocation d'offrir à des écrivains, des plasticiens, des paysagistes, des architectes, des historiens de l'art, des cinéastes, des danseurs, des musiciens, etc., une parenthèse de silence, d'inspiration et de réflexion dans un environnement naturel et artistique unique, propice à la recherche et à la création.

La situation géographique de ce jardin, sa taille et la diversité de son territoire, sa collection de sculptures et d'installations modernes et contemporaines, permettent en effet aux résidents de bénéficier de conditions de travail exceptionnelles et d'une tranquillité et d'une liberté absolues pour le développement ou la mise en oeuvre de leurs projets.
De par l’histoire du site et de sa collection, la question du paysage et de la nature et les liens qu'ils entretiennent avec l'art d'hier et d'aujourd'hui constituent des pistes de réflexion évidentes et privilégiées durant ces résidences. Néanmoins, LPE n’entend pas restreindre les recherches des candidats sélectionnés à ces problématiques. Elle espère au contraire que ces résidences nourriront de nouvelles idées, approches, et réflexions dans des champs de recherche ou de création a priori éloignés.


Moyens disponibles :
Pendant son séjour, La Petite Escalère met gratuitement à disposition du résident :
> un logement indépendant dans le jardin, comprenant deux chambres, une cuisine équipée, une salle de bain et des toilettes ;
> un espace de travail dans le jardin équipé d'une imprimante, d'un accès internet d'une bibliothèque d'art de 2500 ouvrages ;
> une voiture (étant donnée la situation géographique de LPE, le permis de conduire est indispensable).

NB : Les résidents ne peuvent pas être accompagnés de leur famille.

Par ailleurs, LPE prend à sa charge :
> une allocation de résidence de 650 EUR par semaine payée en droits d’auteur. Pour les résidents français, LPE acquittera les cotisations obligatoires pour le compte de l’auteur auprès de l’Agessa ;
> les frais de transport A/R.


Les durées :
Ce séjour de recherche et création, destiné à un(e) seul(e) résident(e), se déroule sur une période de 1 (2 pour les résidents étrangers) à 4 semaines sans interruption, à choisir par le(a) candidat(e) sélectionné(e) durant la période proposée à l’automne et au printemps.


Les modalités de sélection :
Le choix est effectué par le Conseil d’Administration de l’association des Amis de La Petite Escalère avec pour chaque résidence un ou plusieurs invités référents dans la discipline concernée.
La sélection du résident ou de la résidente s’effectuera en deux temps (première sélection sur dossier, sélection finale après entretien téléphonique) sur des critères de qualité, d’engagement et d’affinité avec le lieu.  Les candidats devront maîtriser le français, l'anglais ou l'espagnol afin de rendre possible la médiation et de faciliter leur séjour à LPE. Ils devront également avoir le permis de conduire.


Les obligations des résidents :
Le séjour proposé est avant tout un moment d'immersion, d'inspiration et de dialogue avec le lieu, avec l'histoire du jardin et de la collection, et ce de la manière la plus ouverte possible. Les résidents travaillent donc librement à leur projet personnel. Les résidents s'engagent néanmoins :
> à consacrer une 1/2 journée par semaine de résidence au partage de leur travail avec le public (groupes scolaires ou autres) ;
> à participer à une plateforme éditoriale et digitale sur le thème de l’art et de la nature, sous la forme de publications : textes ou articles illustrés, séries photos, videos, etc. ;
> à collaborer à la réalisation du carnet annuel consacré aux résidences à LPE. Chaque résidence sera documentée dans un ouvrage publié et diffusé par LPE dans le cadre de sa série de carnets. Un seul carnet, réalisé en collaboration avec les résidents, documentera les deux séjours de créations effectués au cours de l'année.
Ils permettront de mettre en valeur la diversité d'approches et de pratiques des artistes sélectionnés, de prolonger et d’élargir le dialogue mis en place autour de LPE. Les résidents seront ainsi invités à fournir, au terme de leur résidence, des textes, des images, des notes, des croquis, ou tout autre élément qui leur semblera documenter au mieux leur séjour à LPE et le travail qu’il/elle y aura développé.


Les types d’actions vers les publics :
La Petite Escalère accueille 3 types de publics :
> scolaires du territoire
> étudiants en arts plastiques, histoire de l’art, paysagisme, restauration d’œuvres d’art, etc.
> publics du champ médico-social : personnes fragiles en situation de handicap, de réinsertion ou malades

Les résidents s'engagent à consacrer une 1/2 journée par semaine de résidence au partage de leur travail avec le public en collaboration avec une médiatrice culturelle ou directement avec les responsables de groupes (enseignants, médecins, etc.). Le type de groupes et les modalités d'intervention seront à définir avec le résident en fonction de son expérience, de la nature de son projet et de la longueur de son séjour. Ces rencontres peuvent prendre la forme de visites de LPE, d’ateliers, de dialogues.


La petite Escalère
Mathilde Simian
4 boulevard de Strasbourg
75010 Paris
T: 09 51 63 77 56 / 06 37 06 99 29
contact@lpe-jardin.org
www.lpe-jardin.org