Situé au cœur d’un parc de verdure à deux heures de Paris, le centre d’art est implanté dans l’ancienne station thermale de Pougues-les-Eaux, dont les locaux datant du XIXème siècle ont été réhabilités en 1998 pour accueillir l’espace d’exposition, les bureaux et les logements pour les artistes. L’espace d’exposition de 460 m2, répartis sur deux niveaux, est situé dans l’ancienne usine d’embouteillage. À l’accueil se trouvent un centre de documentation, avec un fond de 5000 ouvrages consultables sur place, et un espace de vente des éditions et coéditions du Parc Saint Léger. In situ, le centre d’art programme des expositions monographiques ou collectives, combinées à des rencontres et des événements, qui permettent au public d’accéder à l’actualité artistique nationale et internationale. Par ailleurs, il renforce son action auprès des artistes par l’accueil en résidence – programme des Résidences secondaires, la production d’œuvres et l’édition de livres et de catalogues.


Objectifs :
Le Parc Saint Léger propose trois formes de résidences :

Deux fois par an, le centre d’art propose dans ses murs des résidences dédiées à la création contemporaine, les Résidences secondaires. Par leur biais, le Parc Saint Léger souhaite repérer, soutenir, produire et diffuser les pratiques françaises et internationales. En s’engageant dans la production mais également en favorisant un accès aux réseaux nationaux et internationaux, le centre d’art entend mettre à disposition des jeunes artistes des moyens techniques et humains opérants et demeurer attentif à la singularité de leurs démarches. La vocation affichée des Résidences secondaires est de proposer aux artistes une étape significative dans leur pratique artistique.

A ce dispositif, s’ajoutent deux résidences « Excellence des métiers d’art », soutenues par la DRAC de la région Bourgogne. Depuis 2013, le Parc Saint Léger s’associe au lycée du Mont-Chatelet à Varzy et à l’Ecole Supérieure d’Arts Appliqués de Bourgogne (ESAAB), respectivement spécialisés dans les formations de ferronnerie d’art et du design graphique, d’espace et de produits.

Enfin, le Parc Saint Léger et le centre archéologique européen de Bibracte s’associent chaque année pour mettre en place une résidence faisant se rencontrer les méthodes d’investigation des archéologues et l’art contemporain. La résidence se déroule entre le site archéologique, le musée de Bibracte et le centre de recherche de Glux-en-Glenne.


Moyens disponibles :

Résidences secondaires :
> mise à disposition d’un logement ainsi que d’un atelier de 40m2 à partager
> bourse de recherche et de production de 3000 €
> encadrement technique et logistique

Excellence des métiers d’art :
> mise à disposition d’un logement et des ateliers de productions des établissements partenaires
> bourse de production et honoraires variables selon les projets
> encadrement technique et logistique réparti entre le centre d’art et l’établissement partenaire

Bibracte :
> mise à disposition d’un logement, d’un espace de travail et de moyens techniques (outillage, connexion internet, matériel informatique…)
> bourse de création et de production de 3000 €
> encadrement technique et logistique réparti entre le centre d’art et le centre archéologique


Durées :

Résidences secondaires :
Les artistes sont accueillis en résidence pour une durée de 3 mois. Une première session se déroule de mars à mai et une seconde de septembre à novembre.

Excellence des métiers d’art : La résidence se déroule sur une durée totale d’un an. La présence de l’artiste varie selon les projets mais n’excède pas 6 semaines au sein de l’établissement.

Bibracte : La résidence se déroule sur une durée totale d’un an. La présence de l’artiste varie selon les projets et prend en compte la disponibilité des équipes techniques et administratives du centre archéologique.


Modalités de selection :

Résidences secondaires : Les artistes sont invités chaque année à répondre à un appel à candidature. A l’issue de cet appel, le Parc Saint Léger réunit un jury de professionnel du monde de l’art (critique, théoriciens, commissaire, artistes…) qui choisissent, en concertation avec l’équipe de programmation du centre d’art, les quatre résidents pour l’année à venir.

Excellence des métiers d’art : Les artistes sont invités chaque année à répondre à deux appels à candidature. A l’issue de ces appels, le Parc Saint Léger réunit des jurys composés des enseignants et de la direction de chaque établissement ainsi que de l’équipe de programmation du centre d’art. Un artiste est choisi par établissement partenaire.

Bibracte : En concertation entre les équipes de programmation du centre d’art et du centre archéologique, les résidents sont nommés sur invitation.


Obligations des résidents :

Résidences secondaires :
Les Résidences secondaires ne donnent lieu à aucune obligation de production, elles sont prioritairement envisagées comme un temps de recherche dans la construction d’une pratique.

Excellence des métiers d’art : Les résidents produisent une œuvre en co-création avec les étudiants. Cette œuvre est la propriété de l’artiste et fera l’objet d’une présentation au public à la fin de chaque session.

Bibracte : Les résidents produisent une œuvre prenant en compte le contexte de la résidence. Cette œuvre est la propriété de l’artiste et fera l’objet d’une présentation au public dans le musée archéologique de Bibracte à l’issue de chaque session.


Types d'actions vers le public :


Résidences secondaires : En concertation avec l’artiste, et encadrée par le service des publics, la résidence peut donner lieu à différents moments de rencontre avec le public sous forme de visites d’atelier, conférences ou restitution des travaux réalisés pendant les trois mois passés au centre d’art.

Excellence des métiers d’art : La résidence ayant lieu en milieu scolaire, elle est entièrement tournée vers la sensibilisation des effectifs aux pratiques plastiques contemporaines. Les moments de restitution peuvent faire l’objet d’une médiation conçue par le service des publics du centre d’art.

Bibracte : L’œuvre produite par l’artiste est accueillie dans les murs du musée archéologique. L’équipe pédagogique du musée intègre cette production dans ses actions vers le public. La médiation est conçue en concertation avec le service des publics du centre d’art.

Parc Saint Léger
Avenue Conti - 58320 Pougues-les-Eaux
T. +33 (0)3 86 90 96 60
contact(at)parcsaintleger.fr
www.parcsaintleger.fr