Depuis 1983, le 3 bis f, situé dans le Centre Hospitalier psychiatrique Montperrin, développe un lieu de créations contemporaines tant dans le domaine des arts vivants que dans celui des arts visuels au sein de son centre d’art. Chaque année, sur des temporalités variables allant de quelques semaines à plusieurs mois, des artistes et compagnies sont invités à proposer et développer des projets dans le cadre de résidences de recherche ou de création pour le lieu.

Objectifs :
La proposition faite aux artistes n’est pas d’installer un rapport thérapeutique avec un groupe, mais de poursuivre une démarche de création en pariant simplement sur l’effet de cette rencontre basée sur l’échange : un espace pour créer contre l’ouverture de l’atelier sur l’hôpital et sur la ville. Travailler pour soi mais aussi avec les autres résidents, avec notre équipe ainsi qu’avec les usagers du lieu.
Ce va-et-vient, où le rôle et le statut de résident peut être habité aussi bien par l’artiste que par le patient, permet souvent une construction de fonctionnement de groupe forte basé sur l’engagement et une place possible pour tout type de participation et d’implication. L’articulation entre le travail personnel de l’artiste et le travail de groupe prend des formes multiples. Le préalable à tout projet reste l’acceptation d’une certaine non maîtrise de ce qui va se passer. La seule constante demeure l’expérience partagée et non l’acquisition ou la transmission d’un savoir technique à travers la proposition par l’artiste, dans son projet de résidence, de modalités de rencontres, qui prennent le plus souvent, pour les plasticiens, la forme « d’ateliers ».
Le centre d’art du 3 bis f accueille deux résidences de recherche et deux résidences de création pour le lieu par saison (septembre/juillet).
Le programme de résidences de recherche et de création pour le lieu est ouvert aux artistes ou collectifs d’artistes de toute nationalité, sans limite d’âge, engagés dans un parcours professionnel.
La compréhension et la pratique orale du français est un pré-requis.

La résidence de recherche se construit dans le temps, pour développer son travail personnel sur le lieu et ouvrir sa démarche à son environnement en proposant régulièrement des rendez-vous ouverts au public. Ni exposition, ni production d’œuvre ne sont imposées.

La résidence de création se construit sur la base d’un projet pour le lieu, une œuvre (au sens large du terme), présenté(e) en fin de résidence dans les espace du centre d’art. L’artiste partage un aspect ou partie du travail en cours sur des temps ouverts au public.


Moyens disponibles :
Résidence de recherche :

Un atelier de 80 m2 partagé avec un autre artiste. Pensés comme des lieux de recherche et d’expérimentation, l’espace de travail est équipé d’internet mais ne disposent pas d’outils techniques. Dans la mesure de leurs disponibilités, les régisseurs du centre d’art apportent leur appui technique aux résidents. L’artiste bénéficie d’un accès indépendant 7/7j et 24/24h à son espace de travail.
Accès au matériel du lieu (informatique, son, audio, vidéo, technique, outillage).
Une cuisine collective, attenante aux ateliers, est mise à la disposition de l’ensemble des résidents.
Une bourse de recherche d’un montant de 5 000 euros.

Résidence de création :
Un atelier de 80 m2. Pensés comme des lieux de recherche et d’expérimentation, l’espace de travail est équipé d’internet mais ne disposent pas d’outils techniques. Dans la mesure de leurs disponibilités, les régisseurs du centre d’art apportent leur appui technique aux résidents. L’artiste bénéficie d’un accès indépendant 7/7j et 24/24h à son espace de travail.
Accès au matériel du lieu (informatique, son, audio, vidéo, technique, outillage).
Une chambre meublée avec salle de douche/wc privatifs.
Une cuisine collective, attenante aux ateliers, est mise à la disposition de l’ensemble des résidents.
Une bourse de création d’un montant de 5 000 euros. Cette bourse couvre les déplacements, honoraires, frais de production, et transport des œuvres à la fin de la résidence.


Durées :
Résidence de recherche :

11 mois
#1 : de septembre à juillet
#2 : de janvier à décembre (avec fermeture du lieu en août)

Résidence de création :
De 1 à 4 mois en fonction du projet.

Modalités de sélection :
Le programme de résidences du 3 bis f est nourri de plusieurs temporalités. Celle de la découverte et du dialogue en amont de toute résidence est importante, au même titre qu’une visite sur site.
Les artistes sont invités à adresser leurs propositions 6 à 12 mois avant le début escompté d’une résidence.
La première partie de saison (septembre/janvier) est arrêtée au printemps.
La seconde partie de saison (janvier/juillet) est arrêtée à l’automne.

Les artistes adressent au 3 bis f par voie postale ou numérique :
• Un dossier illustré représentatif du travail général de l’artiste comprenant, lorsque cela est possible, textes critiques et articles.
• Une biographie ou cv.
• Une note d’intention du projet proposé pour la résidence de création pour le lieu ou motivant la demande de résidence de recherche, modalités de rencontres avec le public comprises.


Les obligations des résidents :

Temps de rencontres ouvert au public.
Mention du 3 bis f pour son accueil en résidence sur tout support extérieur.
Mention du 3 bis f en sa qualité de co-producteur sur les supports de communication correspondants, lorsque la bourse allouée participe à la production d’une œuvre (au sens large).


Actions vers les publics :

Les actions vers les publics se construisent avec les résidents en amont du début effectif de chaque résidence, mais également pendant la durée de celle-ci.
Elles peuvent prendre la forme de participation à la présentation de saison, d’ateliers, de conférences, de visites d’atelier et/ou d’exposition, de cycles de projections avec des structures partenaires.

3 BIS F – Lieu d’arts contemporains
C.H. Montperrin
109, avenue du Petit Barthélémy
13 617 Aix-en-Provence Cedex 1
T : 04 42 16 17 75
centredart[at]3bisf.com
www.3bisf.com